Le DATA MAPPING
Home Recherches Conférences Presse Vidéos Qui suis-je?

Ces travaux ont été réalisés pour améliorer les performances et la compétitivité d'entreprises sur des secteurs extrêmement concurrentiels

LeCode de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L.122-5  3° D’une part, que le document peut être repris sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source, et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans le but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droits ou ayants droit ou ayants cause est illicite » (art. L. 122-4)

    Charles-Édouard Ranchin

                        Recherche

 L’outil DATA MAPPING

Objectif, définition :

Cartographier et classifier les entreprises françaises, c’est pouvoir identifier le sourcing délocalisé, localisé et mettre en avant le savoir-faire existant.  C’est savoir qui fabrique quoi, où et qui importe quoi d’où.


Le contact peut être fait en trois points,

- Une industrie qui exprime un besoin de matière, composants ou produits semi-finis a des difficultés pour se sourcer localement, bien souvent par manque d’informations.

- Les entreprises qui fabriquent un produit ne savent pas toujours utiliser les outils du Lean Manufacturing (fabriquer par optimisation du temps et sans perte de matière) ou de communication extérieure.

- Un nombre considérable d’entreprises manufacturières françaises importent des produits finis, semi-finis, composants… tandis qu’il y a en France des entreprises qui fabriquent ces produits ou ont les outils développés pour le faire.

L’objectif du Data Mapping est de mettre à disposition de ces entreprises un outil qui leur permet de trouver les fournisseurs potentiels existants en France.

Ceci permettrait d’apporter une aide significative aux entreprises qui sont parties fabriquer dans les pays à coûts main-d’œuvre réduite pour accompagner leur relocalisation en hexagone.

S’acquérir de l’Outil Data Mapping c’est cibler les entreprises qui continuent à importer des produits fabriqués localement, des produits qui pourraient avoir un TCO (coût total de possession) peuvent être au premier abord, moins élevés qu’un produit fabriqué en France.

À ces entreprises, il faut apporter une solution d’achat localisé. C’est donner les moyens aux entreprises de se sourcer en local à travers un outil concret et positionner l’amont des outils d’échanges.


Construction de l’outil :

L’outil Data Mapping stocke et restitue des données issues des entreprises à travers deux bases :

- Les données concernant les entreprises qui fabriquent en France (secteur d’activités, outils de fabrication, produits fabriqués, type de produits…).

- Celles concernant les produits importés (entreprises importatrices, type produits importés, produit importé, secteur d’activités, outils de fabrication).

Cet outil est en mesure d’extraire de la base de données les entreprises ayant le lien avec :

- le produit importé,

- les outils de sa production,

- l’entreprise qui fabrique un « produit » en France l

- les entreprises pouvant fabriquer ce « produit » !

On a recours à un mapping parce que l’on veut mettre des objets dans une base de données relationnelle.

En informatique, une base de données relationnelle est un stock d’informations décomposées et organisées dans des matrices appelées relations ou tables conformément au modèle de données relationnel. Ici l’information stockée à rechercher est le produit importé en France et les informations connexes ne sont autres que les entreprises qui importent le produit, celles qui le fabriquent localement et les outils de fabrication de ce dernier, le secteur d’activités des entreprises…


Les bases de données de l’outil:

Elles ont pour objectif de relocaliser en hexagone la production  en France, ou inciter les industriels français à se sourcer localement. Pour en sortir les données il faut rassembles les informations suivantes :

- La catégorie de produit importé (moteur, vêtements, sac à main, ampoules…),

- la définition du produit importé (c’est le moteur d’une voiture, un vêtement pour femme en coton, un sac à main en cuir, une ampoule de 200W pour éclairage public….),

- les entreprises importatrices par leur numéro de siren et,

- le secteur d’activité de l’entreprise importatrice à travers les codes NAF (mécanique industrielle, dans le commerce du vêtement, dans l’éclairage…..)

Ces informations sont nécessaires pour connaître qui importe quoi d’où. Pour les obtenir il faut les collecter de  la base de données de la douane dans les statistiques à l’importation intracommunautaire et hors UE qui sont alimentées à chaque opération d’importation ou d’exportation.


La mise en production de l’outil Data Mapping


Après avoir renseigné la base de données avec toutes les informations nécessaires pour savoir, qui importe quoi et d’où ; le Data Mapping  est exploitable.

Quatre types de résultat en sort, la recherche de composant ou de produits manufacturés localement, donner à une entreprise qui importe l’information que le produit importé existe localement, les produits importés en nombre aux manufacturiers qui fabrique localement et les produits importés en nombre qui ne qui ne sont pas fabriqués localement.

1. L’outil «Data Mapping » donnera à une entreprise la possibilité de faire sa recherche uniquement par produit ou par la saisie l’ensemble des requêtes souhaitées. Ainsi « l’Entreprise » aura accès à l’ensemble des manufacturiers du produit qu’elle recherche. L’information obtenue permettra ensuite de lister les entreprises par secteur d’activité, par région, par département…

2. Le second résultat sera en mesure de connecter les informations concernant le produit importé avec les entreprises manufacturières présentes en France qui fabrique ce produit.

3. L’outil permet aux industries françaises de connaitre les entreprises qui importent le produit qu’ils manufacturent.

4. Si le monde de l’industrie connait les produits importés en nombre qui ne sont pas fabriqués localement, ces mêmes industries seront incitées à les manufacturer localement.

La matrice de données est la suivante :













La matrice regroupe l’ensemble des acteurs, qui fait quoi comment et qui importe quoi d’où ?

Pouvoir repérer les entreprises qui importent des produits fabriqués ailleurs et les mettre en contact avec les fournisseurs locaux pourrait aider à relocaliser la production en France. Mais cela s’avère nécessaire, mais pas suffisant, car une entreprise qui compte relocaliser sa production ou son sourcing devrait bénéficier d’une certaine aide.


Il est important de rappeler que l’objectif est de chercher à relocaliser en France la fabrication de tout ce qui a de la valeur ajoutée, à relocaliser les produits semi-finis ou composants qui entrent dans la fabrication de certains produits Made In France.

Par l’automatisation croissante, il n’est plus question de chercher les pays à faibles coûts main-d’œuvre, l’industrie nécessite de moins en moins de main-d’œuvre d’où l’intérêt de relocaliser la production en France.


Relocalisons la production en France et bénéficions des innombrables avantages de l’industrie française qui conjugue professionnalisme, engagement et innovation.


 La mise en place des pôles de compétitivité, qui est une politique inspirée par les études économiques sur les districts industriels et par les travaux de Michael Porter, qui reprend et popularise dans les années 1980 le concept de cluster, permet d’augmenter la productivité des entreprises et développer leurs marchés.

Vers un Big-Bang Géo-Industriel

Le DATA MAPPING

Augmenter la production locale c’est répondre par analyse de données à deux questions:

1/ qui fabrique ou et importe quoi d’où ?

2/ qui a besoins de quoi et qui propose quoi ?





L'outil Risque Pays/Fournisseur Le DATA MAPPING Le M.I.N de l'INDUSTRIE L'EFFET RESSORT L'outil MADE-IN La Matrice WIPER
Recherches L'Ouvrage 5ans 5millions d'emplois Le plan pour l'Emploi en 5 Thèmes 50 Points Les 15 Risques de l'Entreprise
Home Recherches Conférences Presse Vidéos Qui suis-je?